Les travaux menés par l’IRT Jules Verne, seul Institut de Recherche Technologique dédié au manufacturing  en France,  relèvent de la recherche industrielle avec un objectif de transfert rapide dans les entreprises. Son approche collaborative est un levier indispensable pour accélérer le développement et le déploiement de l’innovation technologique et répondre aux enjeux de marchés des filières industrielles, ainsi que pour faire monter en compétences les fournisseurs d’équipements – souvent des PME – et intégrateurs qui s’investissent dans la modernisation des usines.

 

Aider les PME à devenir les champions de demain

L’IRT Jules Verne compte aujourd’hui une quinzaine de PME parmi ses membres industriels et soutient leur développement via des programmes dédiés, en favorisant la collaboration grandes entreprises / PME dans les projets et par les liens étroits qu’il entretient avec le Pôle EMC2. Le co-développement de nouveaux procédés de production qui est assuré dans l’IRT avec les grandes entreprises clientes permet aux PME de partager le risque de développement et de faciliter la première vente de solutions innovantes. L’objectif est d’en accueillir 50 d’ici 2020 pour les aider à affronter avec succès les profondes mutations qui se présentent et imaginer les process industriels qui feront d’elles les championnes des nouvelles technologies qui bouleverseront l’usine du futur.

 

2018, année d’émergence de la stratégie d’industrialisation

Pour répondre aux besoins des acteurs industriels et favoriser l’industrialisation de nouvelles solutions, l’IRT Jules Verne a mis en place une stratégie de valorisation qui se traduit par plusieurs actions concrètes en 2018, notamment :

 

  • L’intégration de la dimension industrialisation au cœur du montage des projets R&D : prise en compte de cas d’usage réels, implication des techno – providers et intégrateurs dans les consortiums, accompagnement dans la réalisation des études de marché, réalisation de démonstrateurs, …

 

  • La création d’une équipe dédiée à la pré – industrialisation au sein de l’IRT Jules Verne, dont le rôle est de poursuivre la mission après la clôture des projets.
    Olivier Preziosa, chargé de valorisation au sein de l’IRT Jules Verne, explique : « l’activité de pré – industrialisation transforme les résultats des projets d’innovation issus de l’IRT en produits ou solutions exploitables par les industriels afin de répondre à des besoins concrets de l’industrie. » L’équipe dédiée à la pré – industrialisation intervient à la fois pendant les projets de R&D (phase amont) et / ou à l’issue des projets de R&D (phase aval).

 

  • La constitution d’un groupe externe d’experts de l’industrialisation à qui les stratégies d’industrialisation de chaque projet sont présentées. Ce groupe émet des recommandations sur la base de son retour d’expérience. Les membres du groupe sont des end – users industriels tels qu’Airbus, les Chantiers de l’Atlantique ou encore Naval Group, ou des représentants des acteurs de la valorisation tels que la SATT Ouest Valorisation ou encore de l’Université de Nantes.

 

En 2018, l’IRT Jules Verne a accompagné l’émergence de 7 projets d’industrialisation dont 1 en phase amont (COBOT++) et 6 projets en phase aval (ASIMOV, COMMANDO, FAST, MASCOT, ROCKET, STAR).

 

 

METASIM : le 1er projet de start-up émanant d’un projet R&D de l’IRT Jules Verne

 

Quelques mois avant la fin du projet COMMANDO – STAMP, la création de Metasim a été engagée par un post – doctorant de l’IRT Jules Verne impliqué dans le projet. Cette start-up vise à proposer des prestations de simulation basées sur l’outil développé durant le projet et à commercialiser des licences du logiciel à horizon 3 à 5 ans.

 

Afin d’accompagner l’émergence de Metasim, l’IRT Jules Verne met en œuvre un suivi personnalisé et s’engage à travers diverses actions : sous-traitance de prestations, implication dans le suivi de la feuille de route, partenariat et licence d’exploitation à l’étude, etc. Metasim a d’ores et déjà en cible commerciale des entreprises impliquées dans le projet et des industriels.